La complexité du système de santé, la méconnaissance par les usagers de leurs droits et des dispositifs de prise en charge disponibles, la méconnaissance par les professionnels de santé des réalités vécues par les personnes constituent autant de barrières à l’accès à la prévention et aux soins. La médiation en santé vise à améliorer l’accès aux droits, à la prévention et aux soins des personnes qui en sont éloignées. Elle s’inscrit dans la volonté de garantir à chacun des soins de qualité.

L’article D. 11105 du Code de la Santé Publique, issu du décret n° 2017816 du 5 mai 2017, donne une définition réglementaire de la médiation en santé. Aux termes de cet article : « La médiation sanitaire, ou médiation en santé, désigne la fonction d’interface assurée entre les personnes vulnérables éloignées du système de santé et les professionnels intervenant dans leur parcours de santé, dans le but de faciliter l’accès de ces personnes aux droits prévus au présent titre, à la prévention et aux soins. Elle vise à favoriser leur autonomie dans le parcours de santé en prenant en compte leurs spécificités.»

Le poste de Médiateur Santé, effectif depuis le 28 septembre 2017, a été initié par le Conseil Départemental, l’IREPS, la Maison des Réseaux et l’ARS à titre expérimental sur le territoire de la Maurienne. Il est financé par le Conseil Départemental de la Savoie et l’ARS .

Le médiateur santé intervient  auprès des publics isolés et en situation de précarité pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé, il favorise  le recours aux droits communs de santé, à la prévention et aux soins.

Vous pouvez télécharger la plaquette de présentation.

Pour faire une demande d’accompagnement, remplissez le formulaire